Alain Adjémian est passionné d’armes de chasse et de tir depuis son enfance, la tradition familiale l’ayant dès l’origine initié à la collection de pièces anciennes d’intérêt historique. En 1977, il décide d'ouvrir son armurerie dans la cité Phocéenne. Il y fabriquera son premier fusil de précision F1 sur mécanisme 98, en calibre 21. Son dynamisme le pousse à organiser la première bourse aux armes anciennes et couteaux d’art à Marseille.

Ses mentors : René Malfatti, Raymond Caranta et Henri Grégoire

Au service de la justice

Alain Adjémian intervient auprès des services de Police, de Gendarmerie et des Douanes ainsi qu’auprès des Ministères concernés et à l’Assemblée Nationale et au Sénat en sa qualité d’expert dans le cadre des réformes législatives et réglementaires dans le domaine des armes. 

Prix de l'innovation

En 1997, il obtient le premier prix de l’Innovation décerné par la Chambre des Métiers, pour sa carabine APH 3000. En 2000, il installe son armurerie SAFARI SPORT à Apt dans le Vaucluse où il continue de confectionner ses armes de compétition et reste passionné par les armes de poing et les armes réglementaires. 


 

La carabine APH 3000 par Alain Adjemian a été réalisé à la demande du Ministère de l’Intérieur en vue d’équiper les unités d’élite, en calibre 308 NATO

Premier  modèle d'arme fabriquée par  Alain Adjémian : le F1